Pamela Hute + Shaka Ponk @ Bataclan – 03/12/2009

S’il y a bien un concert que je ne devais pas rater, c’est bien celui ci. Shaka Ponk et Pamela Hute, 2 noms parmi quelques autres dont je suis discrètement l’activité, l’avancée. Shaka Ponk, la première fois, c’était en Mars 2007, dans une petite salle du 94. On était peu, une centaine. Il faisait chaud, très chaud. Le groupe commençait déjà à se tailler une petite réputation de bête de scène, ne lésinant pas sur les moyens, à coup d’effets visuels, accompagné de leur mascotte virtuelle, Goz, le singe 3D projeté sur un écran circulaire, issu de l’imagination folle du chanteur, graphiste de profession. Pamela Hute, c’est une rencontre issue des hasards de la vie, alors que, un an avant (novembre 2006), j’avais eu là aussi l’occasion de la voir sur scène, au Bus Palladium. J’ai eu l’honneur de travailler pour Pamela Hute pour la sortie de leur premier EP (les images sont visibles dans la galerie ‘Music’). Depuis, chacun fait son petit bonhomme de chemin, Shaka Ponk signé, un deuxième album, un clip en rotation TV, un Taratata, des tournées, des festivals, et toujours cette sacré réputation scénique. Signature récente aussi pour Pamela Hute, un album en édition limitée, un autre qui pointe le bout de son nez, et plus récemment, un featuring TV pour Envoyé Spécial dans le cadre d’un reportage sur la très contestée loi HADOPI. Et ce soir donc, c’est au Bataclan que les 2 groupes continuent leurs chemins. Le dernier concert de Shaka, c’était à l’Elysée Montmartre, qui, des semaines avant, était déjà complet. Autant dire que ce soir, au Bataclan, on s’attendait à un concert mémorable. Deux groupes et deux registres différents. La difficile épreuve de la première partie, appréhendée par Pamela Hute, s’est finalement révélée positive, avec un accueil largement favorable. Le rock froid et réfléchi de Pamela Hute avait tout pour s’opposer au public venu d’abord voir un groupe presque metal, péchu et énergique. Et pourtant, pas d’applaudissement par politesse, mais une réelle réponse de l’auditoire face au groupe. Le public a aimé, vraisemblablement. Et Shaka Ponk aura déchainé la foule, un show rodé, et des effets, encore. Le groupe s’est armé d’un rideau de LED en fond scénique. La grande classe, rien à dire. Dans les premiers rangs, c’est serré, très. Des conditions photographiques pas des plus agréables, mais ça en devient plutôt amusant. Belle soirée, avec 2 groupes au son prometteur dont nous avons pas fini d’en entendre parler. Pour notre plus grand plaisir!

Shaka Ponk:

Website / Myspace. Pamela Hute: Website / Myspace.

pamelaponk01 pamelaponk02 pamelaponk03 pamelaponk04 pamelaponk05 pamelaponk06 pamelaponk07 pamelaponk08 pamelaponk09 pamelaponk10 pamelaponk11 pamelaponk12 pamelaponk13 pamelaponk14 pamelaponk15 pamelaponk16 pamelaponk17 pamelaponk18 pamelaponk19 pamelaponk20 pamelaponk21 pamelaponk22 pamelaponk23

3 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *